La fête du slip

Bon comme vous avez été super sages (0 commentaires ça faisait longtemps qu’un billet avait pas fait un tel bide, c’est pas...

Rien compris. C'est la bible en version geek ??

Bon comme vous avez été super sages (0 commentaires ça faisait longtemps qu’un billet avait pas fait un tel bide, c’est pas que d’habitude…), je vous file le CR de la table finale du 500 dreamstack CCM de février.

Alors je préviens, c’est du brutal. Tout en dialogue. Pour ceux qui sont pas habitués y a un gros cornu et un barbu fluet. Je me suis autorisé quelques extensions pour pouvoir rendre compte de l’inconscient d’un joueur gagnant, nécessairement plus complexe que le mien.

Bref trêve de palabres, en route.

————————————————————————

10 joueurs.

1 chipleader : Slipman, notre héros du  jour.

Et pour changer, on sera dans la tête du vainqueur (je file la fin aussi au passage).

Ouais bah ça nous changera de ton jeu de pignouf. Lui au moins, il a pas l’air de tantouzer !

Je pense qu’effectivement, avoir accès à l’inconscient de ce jeune homme ne sera pas une mauvaise chose.

Non là faut arrêter de me parler à moi, là vous parlez à Slipman.

——————————————————————————–

Ok, ça roule.
Allez gamin, plie moi cette table finale, vite fait bien fait.

C’est fait (Slipman est un garçon à l’expression concise).

Ah, tu me plais gamin. J’aime quand on me cause comme ça.

Je me vois dans l’obligation de tempérer votre enthousiasme, car un excès de confiance peu conduire à un défaut de méfiance.

C’est qui ce fish à barbe ?

Lui ? Laisse tomber gamin. C’est le boulet que je me traîne partout. Où que j’aille…

Tu permets.

« Relance. »

Tu disais ?

Euh rien. Mais vas-y te gêne pas pour moi. Au contraire.

Ok.

« Relance. »

Je sens que je vais encore passer des moments difficiles…

Mais arrête de chouiner, le gamin relance tout. Perd quasiment aucun coup. Et en plus les shorts perdent les coin-flip. Plus que 8 joueurs et on est toujours chipleader.

Certes, c’est une interprétation libre d’oeil pour oeil, dent pour dent, mais je lui reconnais une certaine efficacité.

Ouais, c’est la multiplication des pains, Muhahahaha !

Mouaif.

Si t’es pas aggro, t’es juste un weak-fish.

Plaît-il ?

Laisse tomber tu peux pas comprendre.

« Relance. »

Encore ?

Laisse tomber, j’te dis, tu peux pas comprendre.

« Relance. »

Juste pour savoir, vous regardez vos cartes avant ?

C’est moi qu’il vouvoie ce sick barbu ? Bah oui, j’les regarde, pourquoi, ça change quèqu’chose ?

Ca me rassure un peu…

Mais panique pas Jess ! Tout est sous contrôle ! Et puis regarde leur tronche, on les fait clairement flipper.

Paire de rois. Ca te va si je relance ?

Euh, oui oui.

Hé hé. Ah bah tiens en v’là un qui s’empalle et balance le tapis…

« Payé. »

Avec toi on perd pas de temps. J’aime.

Moi, j’aime pas les slowroll. J’ai les rois : obvious call.

Plaît-il ?

Rien, rien. Bon AV en face, facile… Ou pas…

Ouch. Cet as m’a fait l’effet d’un clou qu’on m’aurait enfoncé dans les chairs…

Arrête tu m’excites !

PUTAIN !!!!!!

Oulah, faut pas le prendre comme ça gamin.

Je ne peux que plussoire avec cet individu. Il faut garder son calme.

Je leur prends 90% des coups et ils peuvent que chatter sur ma gueule !

Allez tout de suite AD de carreau !

Arf, y a une relance du sick nit.

Plaît-il ?

Tapis ! On va pas commencer à tantouzer. On double direct et on en parle plus.

Non, non et non. Si je suis là c’est justement pour gérer des moments comme celui-là. Peut-être devrions nous tempérer un peu et envisager une simple relance ou de juste payer pour voire le flop ? Restons prudent.

N’importe quoi.
Boite gamin ! Tout dans les dents de ces sales mish !

Fish.

Fish !

Je sais pas.

Payez juste. Nous verrons bien.

Je sais pas. Je…

Allez arrête de tantouzer ! Envoie la purée ! C’est parti mon René !

Non pas le tapis. Je vais prendre les commandes, le jeune n’est plus lucide. Il a les yeux troubles. C’est un cas de force majeur.

Non ! Je te laisserai pas me transformer ce petit génie en mou du genou. Je vais te le posséder en deux secondes et on va aller envoyer la mère de l’autre d’en face sucer des b…

Ca suffit ! Je vais m’occuper de cette ouaille. Je ne peux pas vous laisser le pervertir ainsi.

Oh putain, je vais sortir le marteau et les clous et…

CA SUFFIT !
LAISSEZ LE PETIT TRANQUILLE !

Merde le boss…

Papa…

C’EST PAS POSSIBLE ! JE DOIS PRENDRE SUR MON TEMPS POUR VENIR ICI VOUS EMPECHER DE FICHE LA PAGAILLE DANS MON OEUVRE. LAISSER LE FAIRE. SI JE LUI AI DONNE LE LIBRE ARBITRE C’EST PAS POUR DES PRUNES !

J’croyais que c’était des conneries ce truc-là.

ASSEZ !

Ouais bon, pour ce que j’en dis moi…

« Passe. »

Passe ?

Passe ?

EVIDEMMENT PASSE. BON JE DOIS RETOURNER M’OCCUPER D’UN SMICARD EN TILT QUI VIENT DE SE FAIRE PLAQUER A VEGAS ET QUI, ON NE SAIT PAS COMMENT, S’EST ASSIS AU BIG GAME. IL NE CONNAIT MEME PAS LA MOITIER DES REGLES…

Ah, René. Ouais, passez lui le bonjour de ma part. J’avais promis de passer le voir mais bon…

ASSEZ ! ET PLUS D’ANERIES !

Promis papa !

Le con a passé AD de carreau pré-flop…

Maintenant que j’y pense, je ne comprends pas pourquoi je n’y avais pas pensé avant.

Je sais pas, je la sentais pas.

Et y nous vire mystique maintenant…

Non c’est pas ça. Je me sentais pas capable de la jouer correctement. La valeur de mes cartes est secondaire, c’est ce que j’en fais qui pré-détermine le résultat. Je n’ai pas besoin de bonnes mains. J’ai besoin de bien jouer. Et là je la sentais pas.

Ouais c’est sûr, dis comme ça…

Ah. Ca vous la coupe, hein !

Tu parles pour toi là, à moi on m’a rien coupé…

« Relance. »

Eh ben à lui non plus apparemment. On est plus chip par contre, enfin comme Môssieur a pas besoin de bonnes cartes pour jouer, ça devrait bien se passer…

Ok. Je check ma blind dans le noir.

Plaît-il ?

Ah ! Ca ça me plaît.

D86.

« Je mise. »

Aïe, il y a un limpeur qui paie. Et on sait même pas ce qu’on a…

Turn : R

Pas besoin. Je le couvre et sauf s’il a RD – que je pense qu’il aurait relancé – cette carte change rien pour sa range. Pour lui, j’ai souvent  deux paires. Lui, pour avoir limpé, il a souvent D10 ou 98, mais jamais D8 ou D6 très rarement 86. Et à part brelan de 6 très rarement, il a quasiment aucune main qui peut payer un second barrel. Alors que moi dans ma range, j’ai des tonnes de mains qui justifient une  seconde mise et qui batte sa main.

Mais il a quoi ?

On s’en fiche.

« Mise »

Et passe.

Voilà.

Voilà, tu vois.
Ce que je me tue à expliquer à l’autre naze-là : Tout dans les dents !

Plus que quatre joueurs.

Ils veulent dealer.

Bah ça va leur coûter bonbon ! On est peut-être plus chip mais on leur fait peur.

Non, je deale pas.

J’aime.

On peut en discuter, peut-être…

Non.

Il a raison y a rien à discuter. Regarde ! Ces clowns s’éliminent entre eux.

Plus que trois joueurs.

Certes.

Et hop plus que deux ! Bon il a plus du double, mais rien qu’avec le deal à deux on a gagné pas mal ! Bien joué gamin !

Je reconnais que les choses se sont plutôt bien passées.

Il veut qu’on lisse la répartition entre la première et la deuxième place.

Voilà qui me paraît raisonnable.

Laisse un peu à la gagne, ça mettra du piment.

« On va plutôt jouer des coin-flips à 5000€. C’est plus fun. »

Plaît-il ?

J’aime.

Je deale pas.

« Relance. »

Évidemment…

« Relance. »

Ah, il sur-relance.

En position, je paie. Puis 5 et 6 suités ça se joue en heads-up. Tout se joue en heads-up.

J’aime.

Pas moi…

10 9 6, deux coeurs.

Il mise.

« Payé. »

Turn : 3 de trèfles.

Il fait tapis.

Forcément…

Ouais bon ça arrive. La prochaine fois on aura quinte et on l’attrapera.

Gamin ? Questufous ?

Diantre, il a l’air parti… C’est vous !

Non, j’te jure, j’ai rien fait sur ce coup. Il a l’air tout bloqué. Gamin ? Youhou ?

Monsieur Slip, ça va ?

Monsieur Slip ? C’est quoi ces conneries ?

On s’en fiche ! Il bouge toujours pas… Essayez quelquechose…

Ok. Un bon coup de possession. Ca va faire mal je te préviens...

NON ! MAIS C’EST PAS MOI POSSIBLE ! JE DIS PAS D’ANNERIES ET TU ALLAIS LE LAISSER POSSEDER LE PETIT.

Non, mais papa, c’est pas moi et puis d’abord j’étais pas tout seul et…

TAISEZ-VOUS ! ET ADMIREZ MON OEUVRE, BANDE DE MECREANTS !

Mécréant ? Mais Papa…

SILENCE !

Héhé…

S-I-L-E-N-C-E !

Ouh… Il devient un peu irrascible avec l’âge, non ?

TAISEZ-VOUS OU CA VA BARDER ! LES 7 PLAIES D’EGYPTE A COTE PASSERONT POUR DE LA RIGOLADE !

euh, j’ai un copyright sur les 7 plaies d’Egypte. Je m’étais cassé le bonbon pour trouver ça…

Chut !

On attend quoi ?

Je sais pas…

« Payé. »

HEIN ?

Chut…

Non, mais c’est bon, il est parti.

Non, il doit attendre de voir si on le craint même quand on le voit pas. Il aime bien faire ça.

Eh ben, ça pas du être facile tout les jours ton enfance… Je te dis qu’il est parti. Regarde : LA VIERGE MARIE EST UNE PUTE !

Non mais je ne vous permet pas !

Ah tu vois qu’il est parti. Je connais aucun type tout puissant, aussi grande soit sa mansuétude, qui laisserait insulter sa femme sans réagir.

Sa femme ?

Bah ouais. C’est ton père. Elle ta mère. Donc forcément, eux-deux… enfin je veux dire, lui et elle, ils ont, enfin… Bref t’as compris quoi.

Non, mais que nenni ! C’est l’archange Gabriel qui est venu et…

Oui, Gaby. Le coup classique du facteur. T’as jamais remarqué que tu ressemblais pas trop à ton père ?

Je…

Bref. On va pas se faire ta généalogie maintenant. Il a payé ce con de gosse. Il avait quoi en face ?

Il avait A3 de coeur et pendant que vous débattiez théologie, on a doublé, la river c’était un roi.

Je dois avouer que là, tu m’as calmé gamin. Joli coup.

« Limp. »

Limp ?

« Limp. »

Encore ? Bah voilà, il raise maintenant.

« Tapis. »

Ah, c’est sûr que là ça fait sens. On a quoi au fait ?

Juste paire de 5…

Je l’ai dit, un coinflip à 5000€. On va voir s’il est capable de les jouer.

Il paie. A3. Eh ben c’est même pas un coinflip.

Et voilà. gg les gars. Merci.

Je sais pas pourquoi mais avec toi ça à l’air facile… C’est bizarre quand même…

En tout cas, félicitations à toi, monsieur slip. Cette victoire était méritée.

OUI BRAVO PETIT, JOLI TRAVAIL.

Ah, mais vous êtes là tout le temps en fait…

Papa, tu tombes bien, je voulais te demander un truc concernant l’archange Gabriel.

OUI ?

Euh bah, avec maman, enfin je veux dire avec la vierge Marie, enfin ta femme, enfin c’est lui-là qui m’a dit que Gabriel et euh…

MAIS QU’EST-CE-QU’IL A GABRIEL ? QU’EST-CE-QU’IL Y A ENCORE ? QUI M’A FICHU UN FILS AUSSI TARTE ?

bah justement…

PLAIT-IL ?

Ah si quand même, y a des airs de famille…

Sur le même thème